Cuisson vapeur : détoxification et alimentation saine

De plus en plus de personnes se tournent vers la cuisson à vapeur. En effet, cette nouvelle tendance vient renforcer la prise de conscience au niveau de la santé et du bien-être.

Ainsi, choisir la cuisson vapeur ou la cuisson à l’étouffée vous permet de vous montrer bienveillant avec votre système digestif.

En effet, cuire à la vapeur apporte une alimentation légère, sans matière grasse ou graisse cuite. Ainsi, vous vous assurez une nourriture peu calorique et facile à digérer.

Par ailleurs, le dégraissage de votre appareil de cuisson doit s’effectuer minutieusement après chaque usage. Pour que la graisse de cuisson ne s’encrasse pas dans les canalisations, vous pouvez opter pour un bac à graisses ou un bac dégraisseur.

Préserver les nutriments grâce à la cuisson basse température

Cuisson vapeur légumesPremièrement, cuisiner à la vapeur permet de conserver les vitamines et minéraux des aliments. En effet, la température de cuisson est plus douce et plus basse. D’ailleurs, elle est de l’ordre de 100 °. Par contre, la cuisson à la poêle ou au four atteint une température de 200 à 250 °. Cependant, vous devez éviter de couper les légumes en trop petits morceaux pour limiter l’oxydation.

Par ailleurs, la vapeur ou la cuisson à l’étouffée altère moins de nutriments qu’une cuisson à l’eau traditionnelle. En effet, celle-ci emporte les vitamines hydrosolubles dans l’eau de cuisson.

Enfin, certains chimistes enthousiastes estiment qu’une cuisson douce permet de mieux préserver la  structure cellulaire des aliments.

Éliminer les graisses et ajouter de l’huile d’olive après cuisson

Le mode de cuisson vapeur permet de ne pas rajouter de matières grasses dans vos aliments. Par contre, vous aurez la possibilité d’aromatiser votre assiette avec un filet d’huile d’olive. D’ailleurs, celle-ci vous apportera une forte teneur en acides gras mono-insaturés, de composés phénoliques et autres antioxydants. Ainsi, vous vous assurez de manger sainement et de profiter de tous les éléments nutritifs.

Prendre un congé des protéines animales

La nourriture cuite à la vapeur est  souvent à base des légumes. Ainsi, vous offrez un temps du repos de votre organisme pour le détoxifier. En effet, la réduction de la consommation de protéines animales et des graisses animales cuites permet de moins solliciter votre système digestif.

 Toutefois, vous pouvez consommer de la viande rouge 2 à 3 fois par semaine.

Toutes les qualités nutritionnelles des légumes et d’une cuisine saine

Il n’y a pas plus simple que de remplir le panier vapeur avec les légumes de saison. En effet, ce type de cuisson met plus l’accent sur les légumes verts, les endives, les artichauts, etc.

Parmi les légumes vapeur, vous pouvez opter pour l’artichaut qui stimule le foie et favorise la sécrétion de bile. D’ailleurs, celle-ci facilite la digestion des graisses et l’élimination du cholestérol. Aussi, le chou aidera le métabolisme à se débarrasser des toxines, à l’aide de sa forte teneur en soufre et composés sulfurés. 

Finalement, la cuisine à la vapeur doit équilibrer la basse teneur en protéines animales par des rations adaptées de céréales et de légumineuses.

Légumes cuits vapeur pour éliminer les pesticides

Généralement, la cuisson vapeur est préconisée pour cuisiner des légumes traités aux pesticides. En effet, la vapeur d’eau élimine les pesticides en surface du légume, tout en préservant les vitamines et nutriments. D’ailleurs, il est conseillé de ne pas éplucher les légumes avant de les cuire à la vapeur. Toutefois, savonnez et bien rincez vos végétaux avant la cuisson. Aussi, vous pouvez les faire tremper 2 minutes dans une eau vinaigrée. Puis, rincez-les avant toute cuisson.

 

Categorised in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *